Santé vie pratique

Dis, fais voir comme c’est beau de voir …

Destination santé

Témoignages.re / 12 novembre 2009

Dix-sept ans ! Cela fait 17 ans que les “Enfants des Sables” dans le grand sud tunisien reçoivent chaque année la visite d’ophtalmologistes et d’opticiens qui viennent les examiner et leur adapter, gratuitement, des lunettes. Ainsi, entre Zarzis et le Grand Erg oriental, certains enfants découvrent-ils le monde — au sens vrai du terme — à près de 10 ans… « C’est parfois une expérience à la limite de la violence », explique le Pr José-Alain Sahel (Hôpital des Quinze-Vingt, Paris). « Certains de ces enfants n’ont jamais vu réellement avant d’être appareillés. Et tout d’un coup, ils découvrent le visage de leurs parents, de leurs proches, les paysages au milieu desquels ils vivent… ». Quand elle a reçu ses toutes premières lunettes, Hasnae est ainsi restée pétrifiée quelques minutes. Pratiquement sans oser bouger.

A raison de 60 enfants appareillés chaque jour pendant deux semaines, ils ont été près de 900 cette année à vivre cette expérience extraordinaire. En allant voir chaque année les “Enfants des Sables” pourtant, la caravane ne s’inscrit pas dans une opération de développement durable. Soutenue par Essilor (pour la fabrication des verres) et le groupement Optic 2000 (pour les montures et l’adaptation), elle ne remplace pas les médecins locaux. Même si l’opération se poursuit depuis 17 ans, il n’y a pas de suivi à moyen ou long terme. Le dépistage de ces enfants — atteints souvent de troubles graves — est assuré par les instituteurs en liaison avec les gouvernorats de la région.

Cette année pourtant, il y avait une nouveauté. Une douzaine de petits Français représentant chacun une région de France, sélectionnés à l’issue d’un concours national de dessin, ont été amenés à la rencontre des petits Tunisiens que la caravane allait visiter. Ils se sont ainsi retrouvés, en plein désert tunisien, pour dialoguer et… dessiner ensemble. Des fillettes et des garçonnets d’une dizaine d’années ont pu ainsi mettre une réalité sur le mot “humanitaire”. Voir de leurs yeux la joie de ces autres enfants portant pour la première fois des lunettes toutes neuves choisies dans une “collection” élaborée pour eux…


Kanalreunion.com