Santé vie pratique

“Dix villes contre l’AVC” : la prévention à l’honneur

Destination santé

Témoignages.re / 2 avril 2011

Du 4 au 7 avril 2011, onze villes se mobilisent en faveur de la prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) dus à la fibrillation auriculaire (FA). Peu connue du grand public, la FA constitue pourtant le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent chez les adultes, dans le monde. Alors, à vos agendas !

« Votre cœur bat trop vite ? Venez le faire entendre », recommandent les organisateurs de cette opération d’information et de sensibilisation : l’INSERM, la Fédération nationale des aphasiques de France, la Fédération nationale des orthophonistes (FNO), l’association France AVC, l’initiative One Mission, One Million et le laboratoire Boehringer Ingelheim.

Rendez-vous le 4 avril au Grand-Quevilly et à Nice. Le 5 avril à Bayonne, Bouc Bel Air, Dijon, Lille, Nantes, Paris, et Reims. Le 7 avril à Bordeaux et Rennes. Dans chacune des villes, vous pourrez assister à une conférence sur la prévention des AVC, leurs causes et leur prise en charge.

Vous aurez également l’occasion de participer à un parcours éducatif sur le plus méconnu des facteurs de risque d’AVC : la fibrillation auriculaire. Ce n’est pas tout. Cet événement sera aussi l’occasion de rencontrer des représentants d’associations et des médecins. Vous pourrez même — si vous le souhaitez faire mesurer votre tension artérielle et votre fréquence cardiaque, par une infirmière.

Chaque année en France, 130.000 personnes sont frappées par un accident vasculaire cérébral (AVC). Parmi elles, 40.000 décèderont et 30.000 resteront lourdement handicapées. Fréquent, l’AVC ne constitue pas pour autant une fatalité. À condition de bien connaître les principaux facteurs de risques et de les prendre en charge.

Comme nous l’explique le Dr France Woimant, neurologue et vice-présidente de l’association France AVC, « il est important de savoir que lorsque l’on souffre de fibrillation auriculaire, on présente un risque plus élevé de faire un infarctus cérébral. Autrement dit, un AVC avec une occlusion des artères cérébrales. La fibrillation auriculaire est la cause d’infarctus cérébral la plus fréquente chez le sujet âgé ». Pour toutes ces raisons, « il est donc vraiment important que le grand public sache ce qu’est un AVC ».

Vous souhaitez participer à ces 1ères journées de prévention des accidents vasculaires cérébraux dus à la fibrillation auriculaire ? Pour en savoir davantage, consultez le site internet www.aucoeurdelavc.fr


Kanalreunion.com