Santé vie pratique

Dons de gamètes, un cadeau de vie

Destination santé

Témoignages.re / 22 novembre 2011

L’Agence de la Biomédecine a choisi ce mois de novembre pour lancer sa campagne nationale d’information et de recrutement sur le don de gamètes. L’occasion de mettre en lumière ce geste de solidarité méconnu et trop peu pratiqué. Le don de gamètes permet aux couples présentant des troubles de la fertilité ou souhaitant éviter la transmission d’une maladie grave à leur enfant de devenir parents. Mais pour cela, ils sont parfois contraints d’attendre plusieurs années. En France, en effet, les donneuses d’ovocytes (190 enfants nés en 2009) sont moins nombreuses que les donneurs de spermatozoïdes. L’agence souligne qu’il aurait fallu 800 dons supplémentaires pour combler les besoins.

Les dons de spermatozoïdes, à l’origine de 1.110 naissances cette même année, permettent de répondre à la demande. Toutefois, le délai d’attente varie en fonction du morphotype des receveurs. En effet, dans la mesure du possible, les médecins prennent soin d’accorder le groupe sanguin et les caractéristiques physiques du donneur au couple.

Consentement, anonymat et gratuité sont les trois piliers du don de gamète en France. La loi requiert également que le donneur ait déjà un enfant. Une disposition qui ne sera peut-être plus obligatoire avec la parution d’un futur décret de la loi de bioéthique de 2011. Enfin, les donneurs doivent être majeurs, en bonne santé et âgés de moins de 37 ans pour les femmes et de 45 ans pour les hommes. Pour plus d’informations, consultez les sites www.dondovocytes.fr et www.dondespermatozoides.fr. Ils comportent notamment les coordonnées des centres d’aide médicale à la procréation pratiquant le don.


Kanalreunion.com