Santé vie pratique

Dysfonction érectile : le prix du Levitra® coupé en deux !

Destination santé

Témoignages.re / 22 mai 2010

Un homme sur deux (49%) admet avoir déjà rencontré des problèmes d’érection. Une enquête récente menée par l’IFOP pour Bayer Schering Pharma met bien en exergue la fréquence de la dysfonction érectile. Elle montre aussi que cette dernière reste toutefois peu traitée (dans seulement 15% à 20% des cas) et que le prix des traitements joue à cet égard un rôle dissuasif. Pour 92% des hommes interrogés, en effet, les prix des médicaments proposés pour corriger la dysfonction érectile sont trop élevés. D’où l’initiative inédite d’un fabricant — Bayer Schering Pharma — qui a décidé de diviser par deux le prix fabricant hors taxes de son produit. Levitra® 10mg — dont la boîte de 8 comprimés revient de 60 à 120 euros selon les pharmacies — devrait donc voir son prix évoluer très rapidement. Probablement cet exemple ne restera-t-il pas unique…

Une autre étude, conduite en 2009 dans 5 pays d’Europe (Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie) a montré en autres choses que par souci d’économie, de nombreux patients coupaient leurs comprimés en deux. Une pratique qui n’est pas sans risque car « ce fractionnement ne donne pas l’assurance au patient qu’il prend la bonne dose », indique le fabricant.

En réduisant son prix de moitié, « nous permettrons à un plus grand nombre de patients d’accéder à cette solution thérapeutique, et nous espérons les dissuader de recourir au fractionnement », souligne Markus Baltzer, Président de Bayer Schering Pharma France. A condition bien sûr que les pharmaciens d’officine répercutent cette baisse de prix, puisque ces traitements — qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance-maladie — bénéficient de la liberté des prix. A la moindre question, interrogez votre médecin. Et surtout gardez à l’esprit qu’un médicament n’est pas un produit comme un autre. Il s’achète en pharmacie, auprès d’un professionnel de santé. Et pas sur Internet !


Kanalreunion.com