Santé vie pratique

En 2013, plus de 82.000 Européennes mourront d’un cancer du poumon

Destination santé

Témoignages.re / 22 février 2013

Le cancer du poumon tuera-t-il bientôt plus de femmes que le cancer du sein ? C’est ce que pensent les auteurs, suisses et italiens, d’une étude épidémiologique publiée récemment. Bien que le taux de mortalité due aux cancers ait baissé en Europe, le nombre de décès attribués au cancer du poumon chez les femmes ne cesse de croître. Royaume-Uni et Pologne tiennent la tête de cette tendance à la hausse.

JPEG - 22.7 ko

« Plus de 1,3 million de personnes vont mourir d’un cancer en 2013 dans les 27 pays de l’Union européenne », prévoient les auteurs. Parmi les victimes, « 737.747 seront des hommes et 576.489 des femmes ». Si les chiffres sont en augmentation par rapport à 2007 (la population continue en effet de croître), la mortalité par tranche de 100.000 habitants, elle, décline. Toutefois, le cancer du poumon fait exception dans la population féminine. « En 2013, il sera la cause de 82.640 morts (14 pour 100.000 femmes) ». Ce qui représente une augmentation de 7% par rapport à 2009. A l’inverse, et dans la même période, l’incidence des décès par cancer du sein a baissé de… 7%, s’élevant ainsi à 14,6 pour 100.000 femmes. Ce cancer demeure toutefois la première cause de décès par tumeurs en Europe, chez les femmes.

Dans à peine deux ans, cependant, « si ces tendances se confirment, le cancer du poumon représentera la première cause de décès par cancer chez les femmes en Europe », indique le Pr Carlo La Vecchia, de la Faculté de Médecine de Milan (Italie). Cette réalité est déjà d’actualité au Royaume-Uni, où 21,2 femmes pour 100.000 décèdent d’un cancer du poumon chaque année. En Pologne, ce taux s’élève à 17,5 pour 100.000 femmes.

©Agence de Presse Destination Santé-2013


Kanalreunion.com