Santé vie pratique

En amour, durer ça compte énormément !

Destination santé

Témoignages.re / 31 juillet 2009

Pour 93% des hommes qui souffrent de dysfonction érectile, la durée de l’érection est un critère primordial dans l’appréciation des résultats du traitement qui leur est proposé. Ce n’est guère surprenant puisque, dans ce cas, la durée de l’érection est en moyenne réduite de moitié.

Rappelons que la dysfonction érectile se définit comme l’impossibilité d’obtenir et/ou de maintenir une érection suffisante pour un rapport sexuel satisfaisant. Dans le monde, plus de 150 millions d’hommes de 40 à 79 ans en sont atteints. Et comme la population vieillit, ils pourraient être plus de 320 millions en 2025.

L’étude ENDURANCE réalisée pour Bayer Healthcare a montré que sous traitement, la durée de l’érection était 2,4 fois plus importante que sous placebo. « La possibilité d’avoir une vie sexuelle normale et d’avoir confiance en ses performances est évidemment très importante », reconnaît le Dr Matt Rosenberg, du Centre médical de Jackson dans le Michigan. « Et il est essentiel que les hommes parlent à leur médecin s’ils observent un changement dans leurs capacités à avoir une durée d’érection suffisante et donc un rapport sexuel satisfaisant ».


Kanalreunion.com