Santé vie pratique

En finir avec la bedaine, en 5 leçons

Témoignages.re / 9 octobre 2012

Bidon, brioche, durillon de comptoir, bouée ou bedaine… Autant d’appellations pour une même réalité qui en complexe plus d’un. Outre son aspect inesthétique, l’obésité abdominale augmente les risques cardiovasculaires et même celui… de développer un asthme. Autant de bonnes raisons pour vous en affranchir. Surtout qu’elle n’a rien d’une fatalité. Voici quelques conseils pour vous en débarrasser.

« La bedaine est la combinaison de deux réalités », nous explique le Dr Marc Bouvard, Directeur du Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. « D’un côté, le relâchement des muscles abdominaux et de l’autre, une accumulation localisée de graisses. Ces dernières sont en fait le résultat d’un seul et même comportement : la sédentarité ». Heureusement, précise notre spécialiste, « cela n’a rien d’une fatalité. La pratique d’exercices physiques permet de dégonfler la bouée ! ».

- Misez tout sur le cardio ! En courant, en pédalant ou en nageant, surtout de façon prolongée, vous puiserez dans vos réserves de graisse. Selon le Dr Bouvard, « pas moins de 3 séances hebdomadaires sont essentielles pour obtenir des résultats ».

- Alors, quelle activité privilégier pour perdre du ventre ? Tout dépendra en fait de vos goûts. Marche rapide, course à pied, natation ou vélo, c’est à vous de choisir. Bon à savoir, pour un résultat équivalent, le temps d’activité ne sera pas le même selon l’activité. Le jogging, par exemple, se révélera efficace au bout de 45 minutes de course. A vélo, vous devrez pédaler 1 heure 30 pour obtenir le même résultat. Et si vous choisissez la piscine, des séances d’une vingtaine de minutes suffiront.

Le sport, c’est mieux à plusieurs !

- Sans pour autant parler de “tablettes de chocolat”, des abdos légèrement dessinés sont aussi sexy chez un homme que chez une femme. Au-delà de toute considération esthétique, une ceinture abdominale renforcée permet de conserver une meilleure posture. Ce qui est bien intéressant pour les travailleurs en station debout ou assise, comme les professeurs ou les agents de caisse. « Les mouvements amples n’apportent rien. Ils entraînent trop de contraintes pour le dos », prévient Marc Bouvard. « Le relevé de buste est le plus efficace. En position allongée, regardez vers le haut, pour ne pas “casser” la ligne de la nuque. Conservez le dos bien droit. Maintenez vos genoux près de votre poitrine, les pieds à hauteur du bassin. Le bas du dos doit toujours rester en contact avec le sol ». Pour commencer, effectuez 5 séries de 20 mouvements, trois fois par semaine, puis augmentez petit à petit le nombre de répétitions.

- Adaptez votre alimentation. « Vous devrez limiter les sucres, comme les pâtisseries, les sodas… », avertit le Dr Bouvard. « Méfiez-vous aussi des sucres cachés dans l’alcool, notamment. Limitez votre consommation de graisses d’origine animale. La viande rouge par exemple. Conservez les huiles végétales, introduisez les fruits et légumes, sans oublier les viandes blanches et les poissons ».

- Il y aura nécessairement des jours où vous n’aurez pas envie de vous y mettre. Il faudra pourtant puiser dans vos réserves pour trouver la motivation. « Au bout de 3 semaines, un sédentaire connaîtra un pic de fatigue. C’est à ce moment qu’il ne faudra pas se laisser aller. Car les premiers résultats ne sont visibles qu’au bout du premier mois ». Ce serait dommage d’échouer si près du but !

- Pratiquez à plusieurs ! C’est en effet l’une des clés du succès. Et cela pour une raison très simple. Entre amis, voisins ou encore en famille, vous vous motiverez dès que l’un d’entre vous se découragera.

 ©Agence de Presse Destination Santé-2012 


Kanalreunion.com