Santé vie pratique

Enfants : les aider à se construire une bonne « estime de soi »

Destination santé

Témoignages.re / 21 août 2012

Votre enfant se réfugie dans la violence, l’agressivité, la passivité ? Se sent-il mal aimé ? Bruno Hourst, enseignant et auteur du livre “J’aide mon enfant à développer son estime de soi”, conseille aux parents de « remettre l’estime de soi au centre de (leur) projet éducatif ».

Bruno Hourst propose une liste de comportements qui, pris de manière cumulée, peuvent évoquer une faible estime de soi chez l’enfant, l’adolescent ou l’adulte. Chez l’enfant, il distingue diverses attitudes révélatrices. Par exemple, la mauvaise estime de soi transparaîtra à travers :

- une agressivité permanente ;

- un attachement compulsif à l’un des parents ;

- le refus de jouer à des jeux où il peut gagner ou perdre ;

- des comportements de parade, de vanité, de vantardise.

Au fil des pages, l’auteur apporte quelques lumières sur la conduite à tenir pour aider son enfant à restaurer son estime de soi. Toute une série d’attitudes est décrite. La première : « le sentiment de sécurité ». Bruno Hourst explique que cela passe par « un environnement stable, composé de routines : levers, repas, couchers à heures fixes », mais également par « un cadre, une structure qui permettent de fixer des règles aussi claires que possible ».
Enfin, l’auteur déconseille aux parents les petites phrases “assassines” de comparaisons ou dévalorisantes : comme « Moi, je savais faire ça à ton âge » ou encore « On verra si tu auras la même note au prochain contrôle, ça m’étonnerait ». Il recommande au contraire une juste valorisation des efforts de l’enfant, sans tomber dans l’excès.


Kanalreunion.com