Santé vie pratique

Est-ce utile de castrer mon chat ?

Destination santé

Témoignages.re / 2 novembre 2012

JPEG - 58 ko

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, un chat non castré se distingue par un comportement parfois étrange. Celui-ci peut se manifester par des fugues à répétition, ou par des griffures. C’est pour cela également — et pas seulement pour limiter la population féline — que les vétérinaires conseillent la castration. Le chat, dont l’espérance de vie peut excéder 20 ans, est adulte dès six mois. Ses hormones sexuelles prennent alors le contrôle, et lui dictent son comportement :

- Il commence à marquer son territoire en projetant de l’urine qui dégage une odeur fort désagréable. Et s’il repère une femelle en chaleur, cette attitude ne fait que s’aggraver ;

- Il fugue : même à plusieurs kilomètres à la ronde, votre chat peut être “attiré” par une femelle en chaleur. Il lui arrive alors de disparaître plusieurs jours, et de se battre contre d’autres chats, justement pour la possession de la femelle en question ;

- Il miaule : et plus particulièrement… la nuit. Il peut également se mettre à griffer le mobilier de la maison, et là, c’est vraiment sympa...

Si vous le faites castrer, tous ces comportements disparaitront. Ou à tout le moins, ils seront largement atténués. Vous lui assurerez ainsi — comme à vous-même d’ailleurs ! — une existence plus tranquille. Après l’opération, pensez à surveiller son alimentation et son hydratation. Les chats castrés, en effet, peuvent prendre du poids. Ils sont également davantage sujets aux calculs rénaux. Pour éviter ce désagrément, choisissez-lui une alimentation adaptée.

© Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com