Santé vie pratique

Finalement, l’allaitement ne protège pas de l’eczéma

Destination santé

Témoignages.re / 29 septembre 2011

L’allaitement maternel exclusif offre bien des avantages, et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le recommande d’ailleurs fermement jusqu’à l’âge de 6 mois. Selon une étude menée dans 21 pays cependant, il ne permettrait pas de prévenir la survenue de l’eczéma.

Des scientifiques du King’s College à Londres ont étudié les effets de l’allaitement maternel exclusif maintenu pendant 4 mois sur le risque de voir se développer un eczéma infantile. Plus de 50.000 enfants de 8 à 12 ans, et venant de 21 pays d’Europe, d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie, ont participé à cette étude. Leurs parents ont indiqué quelle avait été la durée d’allaitement exclusif, et précisé si leur enfant présentait ou non des symptômes d’eczéma. Il en est ressorti que chez les enfants allaités pendant 4 mois, la fréquence de ces derniers avait été la même que chez ceux dont le sevrage avait été plus précoce. Selon le Dr Carsten Flohr, l’un des auteurs de ce travail, il n’a pas été possible de dégager « une preuve (quelconque) qu’un allaitement exclusif de 4 mois ou plus protège contre l’eczéma ».

Si l’intérêt de l’allaitement dans la prévention de cette allergie est donc remis en cause, ce n’est pas le cas des autres bénéfices liés au lait maternel. « C’est la nourriture la mieux adaptée au début de la vie », poursuit le Dr Flohr. « Dans les pays en développement particulièrement, l’allaitement exclusif réduit le risque d’infections gastro-intestinales, et notre travail ne remet pas cela en question ».


Kanalreunion.com