Santé vie pratique

Foot mortel : faut-il des défibrillateurs dans tous les stades ?

Destination santé

Témoignages.re / 25 mars 2010

Plus du quart des clubs de football les plus prestigieux en Europe ne disposent pas de défibrillateurs automatiques. Alors que des dizaines de millions de spectateurs se rendent chaque année dans ces enceintes, ce constat est certainement alarmant. Sur toute la saison 2005-2006, le Pr Mats Borjesson et son équipe de l’Université de Göteborg en Suède ont évalué la qualité des installations médicales de 187 enceintes sportives d’envergure en Europe. Et même si aucun décès n’a été observé parmi les sportifs au cours de cette période, 77 cas mortels d’infarctus du myocarde ont été enregistrés du côté des spectateurs. Ce qui représente tout de même, 1 décès pour 589.000 personnes.

Mats Borjesson demande, par conséquent, que des investissements massifs soient consentis pour installer des défibrillateurs automatiques dans chaque stade. Il demande aussi la mise en œuvre de procédures médicales d’urgence standardisées. « Aujourd’hui il existe très peu de recommandations sur les procédures en cas d’urgence médicale dans les stades. C’est donc davantage un manque d’information qu’un problème financier », souligne-t-il.

La France doit-elle se sentir concernée. Ce n’est apparemment pas l’avis de la Ligue nationale de Football Cette dernière précise en effet que « 100% des stades de Ligue 1 et de Ligue 2 sont équipés de défibrillateurs ».


Kanalreunion.com