Santé vie pratique

Gare au stress des autres !

Destination santé

Témoignages.re / 18 février 2011

Traumatisés sans même avoir vécu un traumatisme. C’est le risque encouru par les travailleurs sociaux qui, à l’écoute répétée de personnes atteintes du Syndrome de stress post-traumatique (STPT), pourraient à leur tour en développer les signes. Ce “transfert” de stress doublerait, chez ces professionnels, le risque de STPT. Le Pr Brian Bride et ses collègues de l’Université de la “Georgia School of Social Work” en ont suivi 300 dans ce cas.

« Près de 40% d’entre eux pensent souvent, de manière involontaire, au stress de leur travail », souligne-t-il. Et 28% déclarent avoir des difficultés à se concentrer. « Le fait d’entendre de manière répétitive les histoires des victimes de traumatismes peut ainsi déclencher un syndrome de stress post-traumatique, que l’on pourrait qualifier de secondaire ». Pour l’éviter, l’auteur recommande de prendre du recul par rapport à ses activités professionnelles. « Pensez à vous, profitez de votre temps libre pour vous détendre ». Un conseil de simple bon sens, qui pourrait s’adresser à tous les professionnels exposés au stress, quel qu’il soit...


Kanalreunion.com