Santé vie pratique

Glaucome et conduite automobile : association à risque

Destination santé

Témoignages.re / 23 novembre 2012

JPEG - 22.2 ko

Selon un travail japonais, le fait de conduire une automobile alors que l’on souffre d’un glaucome — une maladie oculaire qui provoque une atteinte du nerf optique et une réduction du champ visuel — augmenterait considérablement le risque d’accident. Les auteurs, soutenus en cela par les responsables de l’American Academy of Ophtalmology (AAO), recommandent que tous les conducteurs se prêtent à un dépistage régulier du glaucome dès 40 ans.

Le glaucome touche de 1% à 3% de la population des plus de 40 ans, et représente la seconde cause de cécité au monde. Non traité, en effet, il réduit progressivement le champ visuel et, à terme, provoque la cécité. Or, la moitié seulement des malades sont informés de leur état. Pourquoi ? Parce que les symptômes apparaissent très progressivement, et ne sont pas douloureux. La réduction du champ visuel se fait donc progressivement, de façon presque insensible. Mais elle est bien réelle, et terriblement dangereuse.

 ©Agence de Presse Destination Santé-2012  


Kanalreunion.com