Santé vie pratique

Handicap et Alzheimer : des solutions pour manger mieux

Destination santé

Témoignages.re / 21 avril 2011

Les handicapés et les polyhandicapés, mais aussi les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ont souvent des difficultés pour s’alimenter et s’hydrater. Cela va de la perte de leurs repères à des troubles moteurs importants : sorties incontrôlées de la langue, béance de la bouche… La qualité de vie à table est essentielle. Et, logiquement, son amélioration constitue un axe de recherche à part entière. Les résultats, parfois, peuvent être surprenants, mais… spectaculaires. Quelques exemples...

Comment redonner aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer le plaisir de manger à nouveau en toute indépendance ? En leur offrant des plats qui se consomment… avec les mains, sans pour autant risquer de se salir. Un spécialiste de la restauration collective, la société Avenance, a conçu les Bouchées saveurs pour recréer des repas complets et variés. Faits de textures savoureuses pour que les malades déglutissent sans difficulté, à leur rythme et conservent ainsi un maximum d’autonomie.

Carottes râpées en entrée, suprême de poulet aux courgettes, et même un entremets à la vanille pour le dessert… Transformé en Bouchées Saveurs, ce menu prend la forme de cannelés de carottes, suivis de dômes de poulet accompagnés de petites bouchées de courgettes, et d’un flan consistant à la vanille. Un vrai délice…

Autre atout de ces snacks : un échange plus convivial entre le personnel soignant et les malades. Libérés de la nécessité de nourrir leurs patients à la cuillère, les soignants profitent du temps ainsi libéré pour mieux stimuler la personne âgée.

Et pour boire ?

Certains handicapés ou polyhandicapés ont des problèmes de déglutition. Il en résulte souvent des fausses routes alimentaires. Les Faciles à boire sont des boissons aux textures compotées, qui stimulent le réflexe de déglutition. Leur texture colle légèrement au palais, tient en bouche et ne se disperse pas. Elle adhère aux parois de la bouche, ralentissant ainsi la progression de la boisson vers le pharynx. Et du coup, cela passe beaucoup mieux !

De nombreux parfums sont disponibles, allant du café du matin à la tisane du soir. Mais on trouve aussi des jus de fruits et des colas, qui seront bien précieux pour “donner soif” à des patients qui en ont perdu le goût… et risquent de se déshydrater. Boire 5 de ces boissons, cela correspond à boire 1 litre d’eau.

Et ce n’est pas “de la nourriture en boîtes”. Les Bouchées saveurs et les Faciles à boire, en effet, sont fabriqués chaque jour par le chef des cuisines de chaque Maison de retraite ou Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD).


Kanalreunion.com