Santé vie pratique

Hôpital : les jeunes patients manquent d’ordis !

Témoignages.re / 12 février 2011

Aujourd’hui en France, seulement 27% des établissements dotés d’un service pédiatrique permettraient à leurs jeunes patients d’accéder à Internet. Ce “triste” constat ressort d’une étude menée par l’Association Docteur Souris qui se démène pour déployer des systèmes informatiques dans les services pédiatriques. Un résultat très éloigné des promesses faites en 2001.

Cette année-là, le Ministère de la Santé avait organisé un colloque sur “Internet et l’enfant à l’hôpital”. Il en était sorti… un groupe de travail, chargé de rédiger des propositions pour généraliser l’utilisation des nouvelles technologies par les jeunes patients. Dix ans plus tard, l’étude menée par Docteur Souris montre que « sur 248 établissements en France ayant un service pédiatrique de plus de 10 lits, seuls 66 permettent aux jeunes patients d’utiliser Internet ». Et dans la majorité des cas, il y aurait moins d’un ordinateur pour 10 chambres…

Dans le livre blanc de l’association, Michael Stora, psychologue clinicien pour enfants et adolescents, insiste sur le fait « qu’il est important de donner au jeune malade la possibilité de s’impliquer dans son hospitalisation, de structurer le temps qui s’écoule à l’infini dans sa chambre, de lui offrir des occasions d’éprouver des sensations de plaisir. L’ordinateur et Internet permettent au jeune malade de s’évader mentalement, de se focaliser sur autre chose que la maladie et la douleur… ».

L’objectif pour Docteur Souris est de généraliser, d’ici à 2016, l’accès sécurisé à Internet. Et d’y parvenir moyennant seulement « le prix d’un café par journée d’hospitalisation ». Ainsi l’association estime-t-elle à « 7.500 le besoin d’ordinateurs (qui devraient être) répartis pour toute la France. Cet objectif ne sera réalisable que grâce à l’adhésion des hôpitaux, à une mutualisation régionale des moyens logistiques et d’encadrement du dispositif ».


Kanalreunion.com