Santé vie pratique

Jambes lourdes : le secret, c’est l’hygiène de vie

Destination santé

Témoignages.re / 29 juillet 2009

Les jambes lourdes n’ont rien d’un phénomène “normal” auquel on devrait s’habituer ! Si l’on ne peut malheureusement rien contre l’âge ou l’hérédité, d’autres facteurs de risque sont facilement accessibles au contrôle : alimentation, activité physique, choix des vêtements : suivez nos conseils pour une vie aux jambes plus légères…

Une assiette équilibrée, c’est le passeport pour une bonne circulation. Privilégiez des aliments riches en vitamine C (agrumes, tomates, kiwi, persil…), en vitamine E (poissons, oléagineux…) et en cuivre (fruits de mer et coquillages). Mais n’oubliez surtout pas les polyphénols.

Vous en trouverez dans tous les fruits de saison (abricots, raisins, pêches, pommes, poires…) et dans de nombreux légumes (brocoli, tomates, céleri, persil, oignon rouge…). Consommez sans modération, les polyphénols sont des antioxydants essentiels à la résistance de la paroi veineuse. Et ils contrecarrent l’effet des radicaux libres, responsables du vieillissement des tissus. Une hydratation régulière (6 verres par jour au minimum) est également importante. L’idée est d’y associer un complément alimentaire qui cible les veines. C’est le cas de la vigne rouge, dont les extraits se retrouvent dans des produits comme Antistax® qui améliorent le confort circulatoire.

Côté vestimentaire, privilégiez une garde-robe plutôt ample, vous éviterez d’être comprimée. La veine est un conduit souple… Comprimée, elle ne permet plus le passage du sang. Bannissez donc les jeans et autres pantalons serrés, et en règle générale les vêtements moulants. Et puis choisissez bien vos chaussures. Sous la plante du pied se trouve tout un système de vaisseaux que l’on appelle la pompe plantaire. C’est elle qui fait remonter le sang dans les jambes à chaque pas, lorsque la plante des pieds est comprimée par les mouvements de la marche. Avec des talons trop hauts, ou trop plats, cette pompe n’est plus à même de bien fonctionner. Les talons ? Pas plus de 3 centimètres.

Parallèlement, maintenez une activité physique suffisante. Marche à pieds, natation, cyclisme… Profitez des vacances pour vous lancer ! Le mouvement favorise la circulation. D’autant plus qu’un excès de graisse au niveau des cuisses gêne le retour veineux et, donc, favorise la stase du sang dans les jambes. Et si décidément vous ne pouvez vraiment pas trouver un moment pour faire du sport, bougez les jambes sous votre bureau, pour les dégourdir, pendant 5 minutes toutes les demi-heures.
Un dernier conseil : le soir après le travail, arrosez vos jambes d’eau froide, en remontant du pied jusqu’au genou… C’est extrêmement bienfaisant…


Kanalreunion.com