Santé vie pratique

Jus végétaux ou lait d’origine animale, match nul…

Destination santé

Témoignages.re / 20 février 2012

« Les laits d’origine animale sont ce que nous appelons des aliments complets », nous explique Florence Rossi-Pacini, de l’Association française des Diététiciens nutritionnistes (AFDN). Source de calcium, de vitamines A et D, de fer et d’acides gras essentiels, le lait offre de nombreux bienfaits. Qu’il soit de vache, de brebis ou encore de chèvre, le lait est souvent un ami.

Si parfois les laits d’origine animale ont mauvais presse, c’est en raison de leur teneur en matières grasses saturées, et du lactose (lait de vache). « Ces corps gras sont les responsables du mauvais cholestérol, le LDL-cholestérol. C’est pourquoi il existe des laits dits demi-écrémés. Et certaines personnes sont intolérantes au lactose ». En la matière, les jus végétaux sont différents. Par définition, leurs acides gras insaturés peuvent être un atout pour la santé.

Les jus végétaux, type soja, sont plus digestes, car ils ne contiennent pas de lactose. Maintenant, ils présentent des inconvénients majeurs, puisqu’ils sont dépourvus de calcium et de vitamine D. Par ailleurs, les jus végétaux sont pauvres en minéraux, en fer, en protéines… C’est d’ailleurs pourquoi ils sont totalement contre-indiqués dans l’alimentation du nourrisson. Qu’en est-il des risques d’intolérances ? Sur ce point, avantage pour les jus végétaux, puisqu’ils sont dépourvus de lactose. Un sucre bien connu de ceux qui y sont intolérants…

Pour vous inspirer aux fourneaux, un Menu santé équilibré, validé par des médecins nutritionnistes, vous est proposé chaque semaine. Pour y accéder, et pour trouver toutes les recettes correspondantes (il y en a déjà plus de 300 !), rendez-vous sur www.destinationsante.com dans la rubrique “Bien manger, Bien vivre”…

©Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com