Santé vie pratique

Jusqu’à cinq ans, sans penser contraception…

Destination santé

Témoignages.re / 29 septembre 2009

Ne l’appelez plus stérilet. D’abord… parce qu’il ne rend pas stérile ! Pour éviter toute mauvaise interprétation, préférez l’appellation bien plus précise de dispositif intra-utérin ou DIU. Il en existe deux types : l’“ancien”, représenté par le classique DIU au cuivre. Et un nouveau genre qui gagne du terrain, le DIU hormonal que les médecins appellent aussi, système intra-utérin (SIU). Il a la même forme en T, mais sans le bon vieux fil de cuivre de son prédécesseur, et il porte en plus un réservoir contenant une hormone progestative, le lévonorgestrel. Celle-ci est libérée progressivement par petites quantités et surtout, cette délivrance se fait directement dans l’utérus, là où elle est nécessaire ! Et cela jusqu’à… 5 ans !

L’effet contraceptif est assuré par le progestatif. Son intérêt est double : épaissir les sécrétions du col (la glaire cervicale) au point de les rendre infranchissables par les spermatozoïdes, mais aussi modifier la muqueuse utérine pour empêcher la nidation.

Outre son efficacité contraceptive comparable à celles des meilleures pilules, le SIU est apprécié des femmes car il offre un vrai confort : des règles courtes et peu abondantes voire parfois absentes. Comme le précise le ministère de la Santé sur le site www.choisirsacontraception.org, il « diminue la durée et le volume des règles, ainsi que les contractions douloureuses qui les accompagnent. Certaines utilisatrices n’ont d’ailleurs pas de règles pendant cinq ans, ce qui est sans danger pour la santé ou la fertilité ». Bref, il sait aussi se faire oublier. Un avantage particulièrement bienvenu quand l’emploi du temps est chargé : travail, sorties, et parfois Bébé ! Vous souhaitez en savoir davantage ? N’hésitez pas à aborder le sujet avec votre médecin traitant ou votre gynécologue.


Kanalreunion.com