Santé vie pratique

L’Académie de médecine veut interdire les cabines de bronzage

Destination Santé

Témoignages.re / 9 février 2015

Les travaux se multiplient pour démontrer la responsabilité du bronzage artificiel dans la survenue de cancers de la peau. Et en matière de cabine de bronzage, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Académie nationale de médecine n’y va pas par quatre chemins. Pour elle, « il est urgent de les interdire ». Voilà qui est clair.

Cabines de bronzage : l’Académie de médecine veut interdire. Le magazine 60 millions de consommateurs a révélé les résultats d’une enquête démontrant que de nombreux professionnels du bronzage en cabine passaient sous silence la dangerosité des UV artificiels. La semaine dernière, l’Académie nationale de médecine a rappelé que, dès 2003, elle alertait les Pouvoirs publics et mettait en garde sur les risques liés à l’exposition aux UV artificiels. Sans compter qu’en 2009, cette pratique était classée dans le groupe des agents cancérogènes certains pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Conclusion : l’Académie nationale de médecine considère que la France doit se prononcer pour l’interdiction totale des cabines de bronzage, « hors usage médical » dans le cadre de maladies dermatologiques.

© Agence Destination Santé


Kanalreunion.com