Santé vie pratique

L’Académie se prononce contre les salles de shoot

Destination santé

Témoignages.re / 22 janvier 2011

Pour ou contre ? Le débat sur les “salles de shoot” qui avait agité la classe politique l’été dernier revient sur le devant de la scène. L’Académie nationale de Médecine s’est en effet penchée sur la question, et sa position est sans ambiguité. Elle a en effet manifesté une opposition ferme à ces structures où les toxicomanes pourraient s’injecter des drogues sous la supervision de professionnels de santé. Et les arguments ne lui font pas défaut.

Réunions, auditions d’experts, analyses des expériences réalisées à l’étranger… les Académiciens assurent « avoir confronté les points de vue exprimés quant au rapport bénéfice/risque que pourrait apporter la réalisation de ce projet dans notre pays ». A leurs yeux, « la mise à disposition de telles salles d’injection aurait pour effet de sortir les drogues du statut illicite dans lequel elles sont actuellement ». Mais surtout, l’Académie insiste sur le fait que « l’on ne peut pas demander à des médecins de superviser ou même de se livrer à de telles “intoxications médicalement assistées”. (…) En cautionnant l’injection d’une solution non stérile, le médecin engagerait en effet sa responsabilité ».

En conclusion, « dans ces conditions et dans l’état actuel des connaissances, l’Académie nationale de Médecine ne peut que marquer son opposition à un tel projet ». Elle assure enfin que « les moyens matériels inévitablement importants que mobiliserait cette initiative seraient bien mieux utilisés pour renforcer les actions de prévention et d’aide au sevrage ».


Kanalreunion.com