Santé vie pratique

L’allergie à l’arachide, contraignante, mais pas insurmontable

Destination santé

Témoignages.re / 13 mars 2013

Eczéma, diarrhées, vomissements… Les manifestations cliniques de l’allergie alimentaire liée à l’arachide ont variables, avec plus ou moins de gravité. Afin d’éliminer l’arachide de votre alimentation, vous devrez vous mettre à l’épluchage… des étiquettes des denrées pré-emballées. Certains termes doivent vous interpeler.

JPEG - 17.9 ko

Bien entendu, les produits faisant mention d’arachide, de cacahuète, de peanut sous toutes leurs formes (beurre, huile, farine ou arôme) sont à proscrire. Mais ce ne sont pas les seuls… L’arachide est utilisée comme exhausteur de goût par l’industrie agro-alimentaire. Vous risquez de la retrouver dans des barres de céréales ou des mélanges exotiques, très prisés à l’heure de l’apéritif. Jusqu’ici, rien de bien surprenant. Mais le danger se dissimule bien souvent là où on ne l’attend pas. Pommes de terre à rissoler, soupes déshydratées, certaines pâtisseries, des gâteaux secs, des pains spéciaux peuvent en contenir des traces. Là encore, lisez attentivement toutes les étiquettes.

La solution miracle en matière d’allergie n’existe donc pas. Le mieux reste encore de cuisiner vous-même. Vous adorez le poisson ? Ne vous en privez pas. Surtout les poissons gras comme les maquereaux, les sardines ou le saumon. Ils sont en effet riches en oméga 3, dont les vertus anti-inflammatoires sont reconnues. Vous retrouverez d’ailleurs ces vertus dans les huiles de colza et de noix.

Pour vous inspirer aux fourneaux, un Menu santé équilibré, validé par des médecins nutritionnistes, vous est proposé chaque semaine. Pour y accéder, et pour trouver toutes les recettes correspondantes (il y en a déjà plus de 400 !), rendez-vous sur www.destinationsante.com dans la rubrique “Bien manger, Bien vivre”…

©Agence de Presse Destination Santé-2013


Kanalreunion.com