Santé vie pratique

L’enfant, un malade pas comme les autres

Destination santé

Témoignages.re / 7 octobre 2010

Quel plébiscite ! Plus de neuf parents sur dix ont confiance dans les conseils que le pharmacien leur donne sur les affections bénignes de l’enfance. Et ceci d’autant plus que leur enfant est jeune. C’est l’un des résultats marquants de la Grande Enquête Officinale (GEO), menée en 2008 par “Le Quotidien du Pharmacien” et le laboratoire de médicaments génériques Biogaran. L’enfant, il est vrai, est un patient particulier. Et les parents ont souvent besoin d’être rassurés par le pharmacien. Comme les conseils ne sont pas donnés directement à l’enfant, mais à ses parents, il est indispensable de s’assurer qu’ils les comprennent bien et sont en mesure de les appliquer. Pas étonnant donc que 68% des parents interrogés aient observé que leur pharmacien prenait systématiquement le temps d’expliquer les règles de bon usage.

Ils souhaiteraient recevoir encore davantage d’informations. Principaux domaines évoqués : l’équilibre alimentaire des enfants, le respect du calendrier vaccinal et l’hygiène du sommeil. Enfin, parents et pharmaciens sont favorables à la mise en place d’un “coin enfant” dans les officines. Celles-ci sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à proposer un espace avec des sièges et des jeux adaptés aux plus petits. Dans la mesure où il apporte une plus grande tranquillité — moins de cris et d’agitation pour les enfants, moins d’énervement pour les parents —, il participe également d’une dispensation pharmaceutique plus sûre et plus efficace...


Kanalreunion.com