Santé vie pratique

La faute à la prof !

Témoignages.re / 3 février 2010

Mesdemoiselles, si vos performances en maths laissent à désirer, il se pourrait bien que ce soit la faute… de votre enseignante. C’est ce qu’il ressort d’une étude américaine, et cela vaut bien une explication… Le stéréotype — très masculin — selon lequel les filles auraient moins la bosse des maths que les garçons vient peut-être de trouver son origine. Une étude très sérieuse menée à l’Université de Chicago a montré que certaines institutrices, fâchées avec les chiffres depuis leur enfance, transmettraient leur anxiété aux filles, mais pas aux garçons. Ce qui expliquerait, à long terme, pourquoi les femmes se destineraient moins aux carrières scientifiques ou d’ingénieurs. Dommage que Marie Curie ne soit plus là pour répondre. Il reste pourtant quelques femmes Prix Nobel de Physique ou de Médecine qui pourraient bien prendre la mouche !


Kanalreunion.com