Santé vie pratique

La médecine esthétique expliquée et… dédramatisée

Destination santé

Témoignages.re / 18 mai 2012

Vous vous trouvez fatigué(e), ridé(e), cerné(e) ? Vous trouvez que vous avez pris “un coup de vieux” et envisagez de consulter un dermatologue pour quelques injections d’acide hyaluronique ? Vous n’êtes pas seul(e) dans votre cas… La fontaine de jouvence est de plus en plus recherchée ! C’est pourquoi dans “Bref, j’ai fait de la médecine esthétique !”, Nadine Coll et Alexandra Favre, deux journalistes de la presse féminine, enquêtent sur cette course “à l’éternelle jeunesse”. Le tout sur un ton à la fois sérieux… et drôle ! « En dix ans, les actes à visée esthétique ont fait un bond de… 233% ! ». Partant de ce constat, les deux auteurs ont plongé dans le « beauty business » français. Plus précisément dans le petit monde de la médecine esthétique, qui ne doit être confondue ni avec la chirurgie esthétique, ni avec la chirurgie plastique et reconstructive ! Au fil des pages, elles décortiquent — non sans humour — les questions que l’on se pose aux alentours de la quarantaine, lorsque l’on envisage sérieusement quelques retouches.

Les premières pages reprennent les interrogations existentielles de bien des femmes « Est-ce que cela risque d’être raté ? », « Cela va-t-il se voir ? » ou encore « Comment ne pas entrer dans un engrenage ? ». Les deux journalistes, tout en déculpabilisant ce qui n’est pas « qu’une lubie de névrosée qui ne veut pas vieillir », distillent de précieux conseils. Comment choisir un praticien, pourquoi ne pas manquer d’exiger des injections d’acide hyaluronique pur, et surtout à se méfier du “tourisme esthétique”… Bref, j’ai fait de la médecine esthétique ! Acide hyaluronique, Botox® et choix existentiels”, éditions de la Martinière , 187 pages.

 ©Agence de Presse Destination Santé-2012 


Kanalreunion.com