Santé vie pratique

La natation, c’est encore mieux !

Destination santé

Témoignages.re / 26 mai 2012

Pratiquer une activité physique régulière, c’est bon pour la santé, et la marche rapide est souvent présentée comme un exemple emblématique. Pourtant, il y aurait encore mieux. Une étude australienne montre ainsi que la natation aurait un impact encore bien meilleur sur le métabolisme des personnes trop sédentaires. Il y a très peu de contre-indications médicales à la natation. « C’est une activité portée, qui présente notamment l’avantage de préserver le système articulaire », souligne le Dr Boris Hansel, médecin endocrinologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris). « Elle est également bénéfique sur les plans cardiovasculaire et respiratoire ».

Une étude menée auprès de 116 femmes volontaires, âgées de 50 à 70 ans, montre qu’en termes métaboliques, la natation est bien plus bienfaisante que la marche. Ses auteurs, des Australiens de Perth, ont constitué deux groupes de femmes. Les unes devaient pratiquer la marche à raison de trois séances hebdomadaires, à intensité modérée. Les secondes se sont vues proposer le même programme, mais fondé sur la natation plutôt que sur la marche.

Au bout de six mois de suivi, le poids, le tour de taille et de hanches ainsi que les taux d’insuline — c’est-à-dire la capacité de l’organisme à métaboliser le sucre — et ceux de mauvais cholestérol (LDL) ont été mesurés dans les deux groupes. Résultat, tous ces indicateurs se sont inscrits à la baisse chez les nageuses comme chez les marcheuses. Toutefois, les diminutions observées ont été plus importantes chez les premières. « Cette étude montre que tous les types d’exercice physique d’endurance ne se valent pas forcément », note le Dr Hansel. D’autant qu’après une année de pratique, sans suivi particulier, « l’adhérence des pratiquantes reste bonne pour la natation », ajoute-t-il.

 ©Agence de Presse Destination Santé-2012 


Kanalreunion.com