Santé vie pratique

La patate… douce au cœur

Destination santé

Témoignages.re / 30 septembre 2011

Non, la pomme de terre n’est pas forcément synonyme de prise de poids ! Selon des chercheurs américains, les bonnes vieilles “patates”, lorsqu’elles sont préparées au moyen d’un four à micro-ondes et non en friture, ne feraient pas grossir. Elles permettraient même de diminuer la pression artérielle... Selon le Pr Joe Vinson, de l’Université de Scranton en Pennsylvanie, « la pomme de terre est poursuivie par (sa mauvaise) réputation. De nombreuses personnes sont persuadées qu’elle va les faire grossir et donc, elles s’interdisent d’en manger ».

Il ajoute toutefois que « lorsqu’elle est préparée sans friture et sans crème, la pomme de terre “moyenne” n’apporte que 110 calories et renferme quantité de vitamines ». En effet, plus que le produit en lui-même, c’est bien la manière dont il est cuisiné qui est potentiellement préjudiciable.

Vinson et ses collègues ont soumis 18 patients qui, tous, souffraient de surpoids ou d’obésité à un régime comportant de grandes quantités de pommes de terre. Durant tout un mois, ils leur ont fait manger chaque jour six à huit tubercules de la taille d’une balle de golf. Plus précisément des Vitelottes, ces pommes de terre à chair et peau violettes. Une variété choisie pour ses richesses en phytonutriments. Ces patates étaient cuites… au micro-ondes, sans ajout de matière grasse.

Résultat, après 30 jours de ce régime, aucun patient n’avait pris de poids. Mieux encore : leur tension artérielle avait diminué. En moyenne de 4,3% pour la pression diastolique, et de 3,5% pour la pression systolique. Selon le Pr Vinson, « d’autres études avaient déjà montré que la pomme de terre exerçait les mêmes effets que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion, des médicaments de référence dans le traitement de l’hypertension artérielle ». Des études devraient à l’avenir être lancées afin de déterminer si ces résultats se retrouvent dans d’autres variétés de pommes de terre.


Kanalreunion.com