Santé vie pratique

La perte de taille, un signe extérieur de vieillissement ?

Témoignages.re / 4 avril 2011

La prise de poids, l’apparition des rides et la perte de leurs cheveux ! Voilà ce que les femmes craignent le plus en vieillissant, d’après les résultats d’une récente enquête IPSOS Santé. En revanche, un tiers seulement des femmes interrogées se fait du souci à l’idée de perdre des centimètres ! Et pourtant, avec l’âge, elles risquent de perdre jusqu’à… 20 centimètres, grignotés par l’ostéoporose. Georges Vigarello est sociologue-historien. Il s’avoue « surpris par les résultats de ce sondage ». À ses yeux, en effet, les femmes — comme les hommes sans doute — « restent sur un sentiment intuitif, subjectif de leur propre taille et ne tentent pas de l’objectiver. Alors qu’avec une balance, le poids est beaucoup plus facilement objectivé ».

Voilà pourquoi, Mesdames, si vous voulez garder de la hauteur, vous devez vous faire mesurer régulièrement à partir de la cinquantaine. Le Dr Éric Lespessailles, rhumatologue au CHR d’Orléans, insiste sur l’importance de la chose. « Une perte de taille de plus de 3 cm est un indice de fracture vertébrale éventuelle ».

Une ou plusieurs fractures, d’ailleurs. Lesquelles passeront le plus souvent inaperçues. « On peut perdre de la taille soit parce que les vertèbres se fracturent et donc diminuent de hauteur, soit parce que les disques intervertébraux s’amincissent, se pincent », poursuit-il.


Kanalreunion.com