Santé vie pratique

La pratique du canyonisme inquiète la CSC

Destination santé

Témoignages.re / 22 juillet 2009

La Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC) met en garde contre les dangers du canyonisme, une discipline encore très (trop ?) peu réglementée dans notre pays. Depuis le début de l’année en France, cinq personnes ont perdu la vie lors d’une descente. Or, la saison commence à peine…

Le canyonisme consiste à descendre des cours d’eau souvent étroits et encaissés, en rappel, par des sauts ou à la nage. « C’est un sport à risque », précise la CSS qui « demande aux pouvoirs publics de prendre des mesures réglementaires visant à renforcer la sécurité ».

Ses requêtes portent notamment sur l’élaboration d’un classement des descentes selon leur niveau de difficulté, un peu comme les pentes destinées au ski alpin. Elle demande que les structures qui organisent les descentes, affichent la nature du parcours ainsi que les conditions météorologiques et hydrologiques. Elle exige enfin que soit fixé un âge minimum pour les pratiquants, et l’instauration d’un diplôme d’Etat d’encadrement.

La Commission rappelle que cette discipline exige -en plus d’une bonne aptitude à la nage bien sûr- une excellente condition physique. Si vous n’êtes pas capable de nager plusieurs mètres sous l’eau par exemple, renoncez à la descente. Vous êtes vraiment tenté par l’aventure ? Souvenez-vous qu’une descente peut prendre plusieurs heures. S’il est plus de 16 heures, abstenez-vous. Cela vous évitera d‘être surpris par l’obscurité. Un dernier conseil, vérifiez si un barrage situé en amont n’a pas prévu d’effectuer un lâcher d’eau, susceptible de faire remonter le niveau. On n’est jamais trop prudent…


Kanalreunion.com