Santé vie pratique

La vulvite de la petite fille : bénigne, et évitable…

Destination santé

Témoignages.re / 7 août 2010

Votre petite fille se plaint de démangeaisons et/ou de douleurs quand elle urine ou durant la journée ? Sa vulve est rouge et irritée ? Emmenez-la sans tarder voir un médecin. Il se peut qu’elle ait contracté une vulvite. Ne vous inquiétez pas, c’est une infection bénigne. Ces irritations sont fréquentes car les muqueuses vulvaire et vaginale des fillettes sont fines et rendues plus vulnérables par l’absence de poils pubiens. De plus, la proximité de l’anus favorise la contamination par des germes présents dans l’intestin. Et enfin, pendant l’été, les petites filles qui passent leur temps sur la plage — souvent “sans bas”, sont facilement contaminées par du sable souillé…

D’origine infectieuse donc mais aussi irritative, la vulvite est également fréquente chez les enfants qui portent des couches. Et elle peut être liée à un excès comme à un défaut d’hygiène. Pour les éviter, voici quelques conseils tout simples :

- pour votre petite fille, préférez les culottes en coton. Et changez-la au moins une fois par jour ;

- faites sa toilette quotidiennement, mais n’insistez pas trop. Évitez l’usage d’antiseptiques locaux et de soins d’hygiène trop concentrés et donc irritants ;

- après un passage aux toilettes, essuyez-la toujours de l’avant vers l’arrière. Pensez d’ailleurs à lui enseigner ce réflexe dès le plus jeune âge, il lui durera toute la vie ;

- un régime riche en fibres régulera son transit et réduira le risque de constipation ;

- sur la plage, ne la laissez jamais sans maillot de bain. Assise dans le sable, elle risque d’être rapidement irritée. Et dans tous les cas rincez-la bien à l’eau claire après un bain de mer ou des jeux dans le sable.


Kanalreunion.com