Santé vie pratique

Le boom des applications santé sur mobile

Témoignages.re / 28 avril 2010

Que ce soit sur iPhone et plus généralement sur la plupart des smartphones, les applications santé fleurissent actuellement : Santé-Alertes, iSommeil, calcul de l’indice de masse corporelle… Gratuites ou non, ces applications offrent de nombreux services et sont disponibles 24h/24h. Petit tour d’horizon, par définition non-exhaustif puisque c’est un domaine en constante évolution.

Santé-Alertes, par exemple, permet à toute personne munie d’un téléphone portable connecté à Internet d’être informée gratuitement et en temps réel des alertes sanitaires et météo. Le service permet aussi d’accéder à des informations utiles dans des domaines variés comme la qualité de l’air par exemple.

Avec iSommeil, vous saurez tout — ou presque — sur la qualité de votre sommeil. En quelques jours — et gratuitement ici aussi —, vous saurez si vous dormez assez, si vous avez des pertes de vigilance dans la journée, si vous ronflez toutes les nuits ou risquez des apnées du sommeil... Des évolutions sont également prévues. Grâce aux technologies sans fil (Bluetooth et Wi-Fi), des capteurs permettant d’affiner l’analyse du sommeil devraient pouvoir être utilisés prochainement.

Si vous partez à l’étranger, l’application VIDAL du Voyageur vous donne les informations de santé indispensables pour préparer votre voyage (vaccins recommandés, prévention du paludisme, risques sanitaires sur place, maladies transmises par l’eau…).

Egalement très utile, le moteur de recherche Kelmed est désormais disponible gratuitement sur iPhone. Depuis 2008, il permet de retrouver les équivalences entre médicaments génériques et médicaments d’origine. Disponible 24 heures sur 24 et gratuitement, cette application permet de savoir s’il existe des équivalents génériques pour son traitement, de retrouver le médicament d’origine de son médicament générique et de connaître leurs excipients à effet notoire et leurs précautions d’emploi. Avec plus de 3.500 téléchargements en moins d’un mois, ce nouveau service connaît un vrai succès.

Attention toutefois : aucune de ces applications ne remplace la consultation médicale et ne se substitue pas davantage au conseil de votre pharmacien.


Kanalreunion.com