Santé vie pratique

Le four à micro-ondes, sans se brûler !

Destination Santé

Destination Santé / 16 septembre 2016

Pour réchauffer un plat de la veille, pour décongeler des légumes ou encore faire bouillir l’eau de votre tisane. Le four à micro-ondes est bien pratique. Toutefois, cet appareil ménager présente plusieurs dangers. Pour les éviter et l’employer dans les meilleures conditions, suivez ces quelques conseils pratiques.

JPEG - 81.7 ko
Photo Phovoir

« Les fours à micro-ondes fonctionnent en émettant des ondes qui exercent leur action chauffante sur tous les matériaux riches en eau, comme les aliments, en imposant un mouvement de rotation extrêmement rapide aux molécules d’eau », explique le site internet de la Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC). « Il en résulte des frictions responsables du dégagement de chaleur. »

Comme le rappelle la Food and Drug Administration (FDA) américaine, « la plupart des accidents domestiques en lien avec ces fours correspondent à des brûlures ». C’est pourquoi il est essentiel d’être particulièrement prudent en la matière. « Utilisez des gants isolants pour sortir les aliments et ne faites jamais chauffer des quantités importantes d’huile (pour les fondues et les fritures par exemple) ou des boissons fortement alcoolisées afin d’éviter un risque d’inflammation spontanée ».

Risque d’éclatement et de retard à l’ébullition

Par ailleurs, « des temps de cuisson trop longs peuvent déclencher des incendies dans la mesure où une quantité importante d’énergie est emmagasinée par l’aliment soumis aux micro-ondes ». Pour réduire le risque d’explosion d’aliments, « percez ceux possédant une « peau » (pommes de terre, saucisses, tomates, etc.) à l’aide d’une fourchette avant de les cuire ». De plus, « ne faites jamais cuire d’œufs avec leur coquille ni d’œuf au plat au four à micro-ondes, ni d’escargots avec leurs coquilles car ils risqueraient d’exploser ».

« Vérifiez la température des aliments eux-mêmes avant de les ingérer », poursuit le CSC. En effet, « la température du contenant peut rester tiède tandis que son contenu est brûlant ». Cette précaution est particulièrement impérative dans le cas du chauffage de biberons ou de petits pots pour bébés. « Agitez le contenu afin d’assurer une répartition homogène de la chaleur, puis testez sa température, par exemple en versant quelques gouttes sur le dos de votre main. »

« Veillez à ne pas vous brûler avec la vapeur qui émane des récipients qui ont été recouverts durant la cuisson au four à micro-ondes », ajoute le CSC. « Même lorsque le contenant paraît tiède au toucher, attendez plusieurs secondes après l’arrêt du four avant d’ouvrir l’appareil pour en retirer des liquides chauffés ». En effet, « un phénomène de retard à l’ébullition peut se produire : dans ce cas, la température d’ébullition est atteinte après l’arrêt du four, et ce, sans que les bulles de vapeur typiques n’apparaissent. La moindre vibration suffit alors à provoquer un débordement du récipient avec risque de projection violente de liquide brûlant. »

© 2016, Agence Destination Santé


Kanalreunion.com