Santé vie pratique

Le pharmacien, partenaire privilégié des personnes âgées

Témoignages.re / 17 juillet 2010

La Grande Enquête Officinale (GEO) menée par “le Quotidien du Pharmacien” et le laboratoire Biogaran auprès de plus de 2.600 pharmaciens et 24.000 patients a montré que pour 83% des plus de 65 ans, les conseils de prévention du pharmacien sont essentiels.

Ce n’est d’ailleurs pas surprenant : les pharmaciens entretiennent en effet une relation particulière avec leur clientèle âgée. Une relation exigeante où l’isolement fréquent et la fragilité des aînés jouent un rôle important. Ces derniers d’ailleurs expriment une satisfaction marquée quant à l’accueil qui leur est réservé dans les pharmacies.

Un accueil d’autant plus important que les plus de 60 ans prennent plus de 3 médicaments par jour et que les plus de 70 ans en consomment 4 en moyenne. En effet, la polymédication augmente aussi bien le risque de confusion que les problèmes d’observance. Sur ces deux points, le rôle du pharmacien prend tout son sens. Gardien du bon usage du médicament, il doit exercer une vigilance accrue au moment de délivrer l’ordonnance. Plus de 80% des officinaux prennent ainsi le temps de réexpliquer aux patients âgés comment prendre leurs médicaments. Et pour les malades qui suivent un traitement pour une maladie chronique, 74% des pharmaciens s’assurent de la prise régulière et du respect de la posologie.


Kanalreunion.com