Santé vie pratique

Le tennis ? Oui, mais pas seulement…

Destination santé

Témoignages.re / 2 décembre 2009

Votre enfant est doué pour le tennis ? Très bien. Pourtant, soyez attentifs à son intégrité physique et veillez à ce qu’il ne fasse pas que cela ! Comme le souligne un médecin américain, il sera davantage exposé au risque de blessures s’il débute tôt et ne pratique que ce sport. Un bon conseil : proposez-lui de varier les plaisirs. D’après le Dr Neeru Jayanthi du Loyola University Health System à Maywood (Illinois), « la spécialisation augmente le risque de blessures ». Il appuie ce constat sur l’analyse de pratiquement 3.400 matches de catégorie “junior”, aux Etats-Unis. Il a ainsi observé que « les joueurs spécialisés précocement manquent davantage de tournois pour cause de blessure que les autres ».

En moyenne, les joueurs débutaient le tennis à 6 ans, démarraient la compétition à 9 ans et se spécialisaient dès 10 ans. A ses yeux, c’est beaucoup trop tôt ! D’autant que par la suite, le rythme s’intensifie dangereusement. Ainsi, des semaines de 16 à 20 heures de tennis, 10 mois par an seraient-elles monnaie courante…


Kanalreunion.com