Santé vie pratique

Les maladies cardiovasculaires toujours aussi meurtrières

Destination santé

Témoignages.re / 30 juillet 2013


Selon les dernières estimations de l’OMS, les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité dans le monde. En 2011, elles ont été à l’origine de 17 millions de décès. Soit 30% du nombre total de morts cette année-là ! En 2011, 7 millions de personnes sont décédées des suites d’un infarctus du myocarde dans le monde. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le même temps, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ont tué 6,2 millions d’individus. Au total, les maladies dites non-transmissibles, affections cardiovasculaires, cancers, maladies respiratoires et métaboliques ont été responsables de 66% des décès dans le monde en 2011, contre 60%, il y a 11 ans. Le tabagisme à lui seul a tué 5,4 millions de personnes. Ce fléau représente 10% du total de la mortalité pour l’année 2011.

Fait notable, les accidents de la route figurent parmi les dix causes majeures de mortalité. Au total, ils ont été à l’origine de 1,3 million de décès, soit 3.500 chaque jour. En réalité, en comparant les données de 2000 à celles de 2011, l’OMS a montré que les six principales causes de décès sont inchangées. En revanche, et c’est une bonne nouvelle, la tuberculose, qui était en 8ème position en 2000, recule à la 13ème place. En 2011, elle était responsable d’un million de décès.

Par ailleurs, le Sida reste au 6ème rang des causes de mortalité avec 1,6 million de personnes décédées en 2011. Rappelons qu’en France, selon les données du Cédpi-DC-INSERM, les cancers représentent depuis 2004 la première cause de mortalité. Et ce, devant les maladies cardiovasculaires.

©Agence de Presse Destination Santé-2013


Kanalreunion.com