Santé vie pratique

Les produits chimiques envahissent et tuent notre environnement

"La Grande Invasion" : un film à voir dans les prochains jours sur Public Sénat

Témoignages.re / 28 janvier 2012

Des amis de "Témoignages" nous ont signalé qu’ils ont été bouleversés par un film diffusé il y a quelques jours à la télévision sur la chaîne Public Sénat. En effet, ce documentaire intitulé "La Grande Invasion" et réalisé par la journaliste indépendante Stéphane Horel nous aide à prendre conscience de l’extrême gravité des dégâts commis par les produits chimiques qui envahissent de plus en plus notre planète. Une invasion qui menace la survie de l’humanité, selon plusieurs scientifiques qui interviennent dans ce film. Et depuis des dizaines d’années, le Parti communiste réunionnais a dénoncé les graves atteintes à notre environnement par le système économique qui est imposé à notre peuple. Un combat plus important que jamais en raison de l’aggravation des dégâts produits par les envahisseurs de notre terre, de notre eau, de notre air, de nos plantes, animaux, nourritures, équipements, etc. Voici la présentation de ce film à voir dans les trois prochains jours sur nos petits écrans.

Incrustés dans les plastiques, les détergents et les grille-pains, nichés dans les aliments, les boîtes de conserve, les jouets, les shampooings, etc., les produits chimiques sont invisibles et partout à la fois, y compris dans nos corps. Ils s’immiscent dans nos corps et perturbent notre système hormonal, causant au passage cancers, obésité, diabète, troubles de la fertilité…
Notre quotidien le plus banal est farci de produits chimiques. La société de consommation et la magie pétrochimique se baladent dans nos petits intérieurs sous des noms strictement inconnus et parfaitement barbares. Phtalates, retardateurs de flammes bromés, parabens, bisphénol-A ont pour fâcheux inconvénient de cambrioler notre intimité hormonale : ce sont des perturbateurs endocriniens.

Imprégnation chimique partout

Pour les scientifiques reconnus qui interviennent dans ce documentaire, cette imprégnation chimique n’est pas étrangère au développement des maladies dites modernes, du cancer du sein à l’obésité. Cette imprégnation chimique est partout.
Dans nos maisons, à notre insu, des milliers de substances chimiques partagent notre vie quotidienne, nichées dans la nourriture et l’eau, incrustées dans les détergents, les plastiques ou les tissus. Les hommes, les femmes, les enfants, et même les ours polaires ont dans le sang des produits chimiques censés se trouver dans les tapis et grille-pains du monde moderne.

Économie et politique

Quels sont les risques pour la santé ? Tandis que l’industrie défend ses marchés et ses secrets de fabrication, les scientifiques s’inquiètent de l’augmentation de l’asthme, de certains cancers, de troubles du développement et du comportement ou de la chute spectaculaire de la fertilité dans les pays développés. Pour eux, cette pollution invisible et continue empoisonne l’humanité en toute discrétion, et touche en premier lieu les bébés.
Souvent ignorée dans le débat environnemental, cette "Grande Invasion" soulève des questions qui dépassent largement le domaine de la médecine et de la science. Elle touche à l’organisation de nos systèmes économiques et politiques, et aux fondements de nos sociétés de profusion. En dévoilant l’identité chimique des produits de consommation courante, cette enquête rend accessibles les travaux scientifiques les plus récents et propose des solutions pratiques pour se préserver.

Les prochaines diffusions sur Public Sénat

• samedi 28 janvier à 18h15 ;
• dimanche 29 janvier à 12h ;
• lundi 30 janvier à 20h15 (heures de La Réunion).

Chacune de ces projections du film est suivie d’un débat.


Kanalreunion.com