Santé vie pratique

Les tests de grossesse sont-ils fiables ?

Témoignages.re / 31 octobre 2011

Enceinte ou pas ? Qu’il soit urinaire ou sanguin, un test de grossesse détecte la présence éventuelle de l’hormone gonadotrophine chorionique (HCG). Détectable environ une semaine après la fécondation, elle est sécrétée par le placenta lors de la nidation de l’œuf dans l’utérus. Il permet de détecter la présence d’HCG dans les urines. Le principe consiste à déposer quelques gouttes d’urine directement sur le réactif utilisé pour le test. Après quelques minutes, des anticorps réagiront alors positivement ou négativement, ce qui se traduira par un affichage de couleur, l’apparition d’un + ou d’un -. Certains tests affichent même en toutes lettres, les mentions « enceinte » ou « pas enceinte »... Tout dépend en fait du modèle choisi — en stylet, en bandelette… — et de la marque. Il est préférable de réaliser ce test le matin au lever, alors que les urines de la nuit sont les plus concentrées.

Fiables à 99%, ces tests urinaires peuvent parfois indiquer un « faux négatif ». Cela peut être le cas si le dosage est réalisé trop tôt, en l’occurrence moins de huit jours après la fécondation. Ou si les urines sont trop diluées après avoir bu de grandes quantités d’eau, ou encore si l’ovulation s’est produite tardivement.

L’objectif du test sanguin est le même que celui du test urinaire : la détection de l’HCG. Après une prise de sang, la femme saura de façon certaine si elle est enceinte ou non. Ce test est en effet, fiable à 100%. Il n’est évidemment pas possible de le réaliser à domicile, le passage dans un laboratoire d’analyses médicales étant indispensable.


Kanalreunion.com