Santé vie pratique

Maladie de Crohn : l’optimisme des médecins

Destination santé

Témoignages.re / 19 mars 2011

« Nous vivons un changement d’époque au niveau de la prise en charge de la maladie de Crohn », explique le Dr Xavier Roblin, chef du service gastro-entérologie au CHU de Saint-Etienne (Loire). A tel point qu’il ne semble plus illusoire « d’envisager un jour de stopper (définitivement) l’évolution de cette maladie si difficile à traiter ». Un tournant important s’est opéré au début des années 2000 avec l’arrivée de nouveaux traitements, appartenant à la “famille” des biothérapies : les agents anti-TNF. Ils ont révolutionné la prise en charge des malades.

Affection inflammatoire chronique, la maladie de Crohn fait partie des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Elle peut atteindre l’ensemble des segments du tube digestif, mais cible particulièrement l’iléon (partie terminale de l’intestin grêle), le côlon et l’anus. Relativement fréquente puisqu’elle touche un Français sur 1.000, elle est le plus souvent diagnostiquée chez l’adulte jeune.

« Progressivement », poursuit le Dr Xavier Roblin, « les biothérapies nous ont permis d’envisager de nouveaux objectifs pour nos patients. A savoir, obtenir une cicatrisation prolongée de la muqueuse intestinale. Si nous tenons cet objectif, le patient pourrait voir sa qualité de vie améliorée : avec moins d’hospitalisations, mais aussi moins de contraintes au quotidien, moins de risques d’absentéisme professionnel, etc. ».

Pas question bien sûr de faire naître de faux espoirs parmi les malades. Mais le Dr Roblin l’assure toutefois : « depuis quelque temps, de nouvelles étapes sont franchies au niveau thérapeutique. Nous sommes vraiment en train de bouleverser le cours de l’histoire de la maladie de Crohn ». Un constat encore inimaginable il y a une dizaine d’années que le médecin stéphanois n’est pas seul à dresser. Les dernières évolutions au niveau de la prise en charge de cette maladie ont été abondamment commentées au récent Congrès de l’European Crohn’s and Colitis Organisation, à Dublin fin février. Pour en savoir davantage sur la maladie de Crohn, rendez-vous sur le site de l’Association François Aupetit à l’adresse http://www.afa.asso.fr/. Ou sur www.vousnetespasseul.fr


Kanalreunion.com