Santé vie pratique

Maman a la migraine ? Bébé pleure

Témoignages.re / 30 mars 2012

Les pleurs incessants de certains nourrissons paraissent souvent difficiles à expliquer. Longtemps attribués à des “coliques” digestives, ils pourraient en réalité être des signes précurseurs de… migraines. Une équipe de l’Université de Californie à San Francisco (UCSF) vient en effet d’établir un lien entre les migraines des jeunes mamans, les pleurs de leurs nouveau-nés… et le risque de voir ces derniers développer des migraines plus tard dans la vie. L’équipe du Pr Amy Gelfand a observé 154 jeunes mamans et leurs nourrissons de 2 mois au cours d’une visite chez le pédiatre. C’est à cet âge, en effet, que les pleurs excessifs des tout-petits sont le plus fréquemment observés. Il s’est ainsi avéré que 29% des nourrissons dont les mamans souffraient de migraines pleuraient de manière anormale ou excessive. A l’inverse, ceci n’a été le cas que pour 11% des enfants dont la mère n’était pas migraineuse.

Selon le Pr Gelfand, il faudrait y voir la manifestation précoce de quatre syndromes distincts, regroupés par les professionnels en syndromes périodiques de l’enfance. Ces derniers sont-ils donc des signes avant-coureurs des migraines à l’âge adulte ? Tout comme les migraineux, ces enfants seraient plus sensibles aux stimulations émanant de leur environnement. Ils souffriraient ainsi plus que les autres du passage de l’atmosphère chaude et feutrée du ventre maternel à celle bruyante et visuellement agressive du monde extérieur. Amy Gelfand entend poursuivre ses travaux en suivant tout au long de leur enfance les nourrissons qui se distinguent par la fréquence et l’intensité de leurs pleurs.

 ©Agence de Presse Destination Santé-2012 


Kanalreunion.com