Santé vie pratique

Manger vite… manger trop ?

Destination santé

Témoignages.re / 13 novembre 2009

Engloutir ses repas à toute vitesse, c’est la porte ouverte à la suralimentation. Et donc, semble-t-il… à la prise de poids. Le fait de manger provoque la libération d’hormones qui, sécrétées dans le tube digestif, agissent sur le cerveau et induisent progressivement un message de satiété. Lequel, naturellement, invite le mangeur à terminer son repas. D’après une étude menée au Laiko General Hospital d’Athènes, l’ingestion trop rapide d’aliments en quantités freine considérablement la libération de ces hormones. Il peut arriver alors, que le mangeur ne perçoive pas sa satiété et continue de s’alimenter sans raison. Et de manière déraisonnable ! Une vie hyperactive, un travail stressant : nos habitudes alimentaires changent. Les repas sont souvent pris “sur le pouce” et sont souvent trop copieux. Pour consommer “avec modération”, apprenez donc à manger… doucement !


Kanalreunion.com