Santé vie pratique

Médicaments et grossesse : jamais sans mon médecin

Destination santé

Témoignages.re / 18 janvier 2011

Vous êtes enceinte ? Ne prenez aucun médicament sans l’avis de votre médecin traitant ou de votre gynécologue. Certains traitements augmentent en effet les risques de malformations fœtales. Encore faut-il les connaître. Les traitements contre l’acné sévère comme l’isotrétinoïne et l’acitrétine sont par exemple formellement contre-indiqués pendant la grossesse. Ils augmentent en effet le risque de malformations cérébrales de 25%.

Certains psychotropes comme le lithium sont également déconseillés. Moins dangereux, ils exposent tout de même le fœtus lors des 50 premiers jours de gestation à un risque de malformation. Il en va de même pour certains anticoagulants oraux, des antiépileptiques et antihypertenseurs. Lors des 2ème et 3ème trimestres de grossesse, les organes de l’enfant à naître sont déjà formés. Leur croissance et leur maturation, cependant, ne sont pas achevées. Au cours de cette période, certains traitements peuvent altérer leurs fonctions. Citons par exemple les anti-inflammatoires non-stéroïdiens administrés à haute dose. Avant de prendre un traitement quel qu’il soit, demandez donc toujours son accord à votre médecin.


Kanalreunion.com