Santé vie pratique

MICI : une campagne pour sortir du silence

Destination santé

Témoignages.re / 31 mai 2010

Les Maladies inflammatoires Chroniques intestinales (MICI) affectent aujourd’hui 200.000 malades en France. L’Association François Aupetit (AFA) lance une campagne pour que la honte et l’isolement — intimement liés l’un à l’autre — ne s’ajoutent plus à la souffrance des patients.

« La souffrance en silence ». Sous ce titre, l’AFA mène campagne contre le tabou qui entoure la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique. La campagne vise à « lever le voile sur le poids du handicap médical et social des MICI, vécu trop souvent dans le secret par les malades ». Alors que « chaque jour, 14 nouveaux cas sont diagnostiqués en France », indique Chantal Dufresne, Présidente de l’AFA et mère d’un jeune malade.

De plus en plus jeunes, les patients, souffrent à la fois physiquement et moralement. Douleurs au ventre, besoins incessants de se rendre aux toilettes, 10 fois par jour parfois et avec une impossibilité à se retenir, fatigue extrême, perte de l’appétit et/ou de poids... Handicapants au quotidien, les symptômes réduisent parfois les malades à l’isolement, voire à ce qu’ils ressentent comme une sorte de “mort” sociale. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’AFA à : http://www.afa.asso.fr/.


Kanalreunion.com