Santé vie pratique

Moins de sel, plus de potassium…

Destination santé

Témoignages.re / 18 février 2013

« Nous consommons aujourd’hui trop de sodium et pas assez de potassium ». Ce constat de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’a conduite à mettre à jour ses recommandations en la matière. L’objectif affiché est de faire baisser l’incidence de l’hypertension artérielle dans la population.

« Chaque adulte devrait consommer individuellement, moins de 5 grammes (g) de sel par jour », indique l’OMS. Auparavant, la limite conseillée était déjà de 5 g mais s’appliquait à tous les âges de la vie. Il est à présent reconnu que « les enfants devraient consommer proportionnellement moins de sel, selon leur taille, leur poids et leur dépense en énergie. » Les Français, adultes comme enfants, en absorbent deux à trois fois trop.

Le sodium est naturellement présent dans une grande variété d’aliments. Les produits qui renferment le plus de sodium sont les aliments industriels, comme les plats préparés. Les chips et autres gâteaux apéritifs en apportent jusqu’à 1 500 mg pour 100 g ! En outre, une consommation limitée de sel de table, permet également de réduire l’apport global en sodium.

En matière de potassium en revanche, notre consommation reste trop faible. L’OMS se prononce donc pour la première fois sur cet élément essentiel de l’alimentation. Elle conseille à chacun d’en ingérer ‘au moins’ « 3 510 mg par jour ». Vous en trouverez dans les petits pois (1 300 mg pour 100 g) mais aussi dans des fruits - comme la banane, la papaye ou la datte - et d’autres légumes - comme les épinards, le chou ou encore le persil.


Kanalreunion.com