Santé vie pratique

Mon chien a une haleine de phoque…

Destination santé

Témoignages.re / 17 janvier 2011

Depuis quelque temps, l’haleine fétide de votre chien fait fuir famille et amis, et les câlins sont une torture. Si vous pensez que le temps règlera le problème, vous avez tout faux. Une bonne hygiène bucco-dentaire et des visites régulières chez le vétérinaire seront vos meilleures alliées. « Les chiens sont comme nous », explique le Dr Benjamin Capron, vétérinaire près de Nantes. « Pour eux aussi, le principal pourvoyeur de mauvaise haleine ou d’halitose, c’est le tartre ». Véritable nid à bactéries, le tartre n’est autre que de la plaque dentaire qui s’est minéralisée. En s’accumulant, il peut provoquer une inflammation des gencives, la gingivite. Gare à la surinfection.

La mauvaise haleine peut aussi avoir d’autres origines. Un abcès dentaire, une insuffisance hépatique ou rénale, par exemple, peuvent en être responsables. Ne négligez pas l’halitose de votre chien. Et ne perdez pas de vue que seul le vétérinaire saura en déterminer la cause.

La santé bucco-dentaire d’un animal est primordiale. Selon le Dr Capron, « une fois que le tartre s’est installé, le détartrage est la seule solution pour en venir à bout ». Cette opération s’effectue au cabinet, sous anesthésie générale. Elle est donc totalement indolore pour le chien. Des bonnes habitudes vous éviteront de passer trop régulièrement par la case “détartrage”. Pour prévenir des dépôts trop importants, brossez (« idéalement tous les jours » pour le Dr Capron) les crocs de votre chien à l’aide d’un doigtier et de dentifrice. Vous en trouverez chez votre vétérinaire.

Si le brossage est infructueux, il existe des solutions liquides. Des “bains de bouche” canins vous permettront de lutter contre la plaque au quotidien. Il vous suffira d’en verser dans l’eau quotidienne de votre animal. Enfin, des poudres adaptées permettent de ramollir le tartre. Privilégiez ensuite une alimentation sèche, sous forme de croquettes par exemple. Elle favorisera la mastication et donc une action mécanique sur le tartre. Certaines sont d’ailleurs spécifiquement conçues pour contribuer à l’hygiène bucco-dentaire.
Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.


Kanalreunion.com