Santé vie pratique

Nager avec des palmes, c’est le pied !

Destination santé

Témoignages.re / 14 mai 2013

Une meilleure fluidité dans l’eau, une plus grande rapidité. Pour les amateurs de natation, les palmes représentent l’accessoire indispensable pour de nouvelles sensations. Elles ont un effet “propulseur”. Les muscles du haut du corps sont ainsi moins sollicités, au profit des membres inférieurs. Fessiers, quadriceps, mollets, chevilles et même la ceinture abdominale… Voilà un exercice complet.


« Au niveau de l’endurance, nager avec des palmes est beaucoup plus efficace », explique Patrick Gastou, ancien Directeur technique national adjoint de la Fédération française de Natation. « Les efforts étant intensifiés, le système cardiovasculaire est davantage sollicité ». Tous les bienfaits d’une course à pied, sans les dommages articulaires en somme.

« Dans la mesure où, muni de palmes, vous allez plus vite, les jambes sont soumises à un hydromassage. Ce dernier permet un drainage lymphatique ». Petit bémol pour notre spécialiste, la natation avec palmes n’est pas recommandée aux personnes souffrant de problèmes de dos. « La courbure lombaire risque d’en être accentuée, surtout si vous nagez sur le ventre, la tête hors de l’eau ». La solution ? La nage sur le dos et des mouvements doux règleront le problème.

Souvenons-nous enfin qu’il n’existe pas une, mais des formes bien différentes de palmes. « Plus ou moins souples, plus ou moins longues et lourdes, chaussantes ou non... Votre choix devra tenir compte de votre âge, de votre condition physique et de vos objectifs ». Les palmes courtes vous permettront d’intensifier vos séances et votre résistance. Quant aux versions longues, elles sont réservées aux initiés. Grâce à elles, vous ressentirez intensément le travail musculaire.

©Agence de Presse Destination Santé-2013


Kanalreunion.com