Santé vie pratique

Naître à terme, c’est vraiment important !

Témoignages.re / 27 octobre 2010

Les enfants nés prématurément présentent un risque de mortalité multiplié par six dans les semaines suivant la naissance. D’où l’absolue nécessité rappelée par les responsables de la March of Dimes Foundation de les surveiller encore plus attentivement. Ce risque, d’ailleurs, concerne pratiquement tous les nourrissons nés entre les 34ème et 36ème semaines de gestation, alors que les spécialistes parlent de terme au bout de la 37ème semaine de gestation. « Nous savions que la prématurité pouvait être à l’origine (d’une augmentation des risques) de détresse respiratoire, d’hypothermie, de jaunisse et de troubles du développement cérébral. Aujourd’hui, nous avons la preuve qu’il existe aussi un risque très élevé de mortalité », précise Dr Jennifer L. Howse, Présidente de la Fondation.
Outre-Atlantique, les naissances prématurées concernent chaque année près de 500.000 foyers. En France, leur nombre ne cesse d’augmenter. Notre pays en a dénombré 34.500 en 1995. Et ce chiffre est passé à 50.955 en 2003, soit une augmentation de 48% ! Les progrès réalisés dans la prise en charge des prématurés ont certes permis de diminuer la mortalité. Mais les handicaps qui en résultent n’ont pas disparu...


Kanalreunion.com