Santé vie pratique

Noël tout brillant tout beau… et tout sûr !

Destination santé

Témoignages.re / 8 décembre 2010

C’est parti ! Les enfants sont tout excités à l’idée de décorer le sapin de Noël et la maison. Et les parents — sans oublier les grands-parents… — sont également à la fête. La période est donc à l’anticipation, à l’impatience, aux joyeuses rigolades… et à la prudence. Car chaque année apporte son lot d’accidents, le plus souvent parfaitement évitables. « Qu’ils soient naturels, artificiels ou floqués, tous les sapins sont inflammables », prévient la Commission de la Sécurité des consommateurs (CSC). « Lorsqu’ils sont floqués — c’est-à-dire recouverts d’une substance colorée floconneuse —, ils présentent de surcroît un risque d’émanations toxiques en cas d’inflammation ». La première règle est donc de ne pas le dresser à côté d’une source de chaleur : la cheminée bien sûr, mais aussi… les radiateurs par exemple.

Quant aux guirlandes électriques, elles doivent être conformes à la norme (EN-NF 60598-2-20) dont la mention doit figurer sur chaque article. « C’est une garantie contre les risques de court-circuit et de surchauffe », précise la CSC. Cette dernière tient également à rappeler qu’il est fortement déconseillé de mettre à l’extérieur des guirlandes qui ne sont pas prévues pour cela.

Ne surchargez pas vos prises électriques. Les branchements groupés sur des multiprises doivent être évités. Quant aux “barrettes” — des multiprises en barres —, elles ne doivent pas être surchargées. Vous risquez de provoquer un court-circuit. Dès que vous quittez votre domicile ou au moment de vous coucher, éteignez toutes les guirlandes. La CSC insiste aussi sur la sécurité des bougeoirs. « La réglementation précise qu’ils doivent être conçus de façon à ne pas s’enflammer, ni propager la flamme de la bougie ». Surtout, n’installez jamais de bougies dans des récipients de fortune, voire directement sur une nappe…


Kanalreunion.com