Santé vie pratique

Noyades : triste année 2009

Destination santé

Témoignages.re / 24 mars 2010

En mer, en piscine ou sur un plan d’eau, la vigilance est toujours de mise. L’enquête Noyades 2009 menée par l’Institut de Veille sanitaire (InVS) et le ministère de l’Intérieur, dresse un sombre bilan de l’année passée.

Entre le 1er juin et le 30 août 2009, sur les 1/366 noyades accidentelles enregistrées en France métropolitaine et dans les DOM-TOM, 462 ont été mortelles. Plus d’1 accident sur 2 a eu lieu en mer, et près d’1 sur 5 en piscine (publique ou privée). Le nombre de noyades, qui était resté sensiblement stable depuis 2003 (aux environs de 1/160 par an) a donc augmenté en 2009. Tout comme celui des victimes de séquelles consécutives à une noyade.

Evolution des noyades en piscines privées. Entre 2002 et 2009, cinq enquêtes ont révélé 787 noyades en piscines privées, dont la moitié concernant des enfants de moins de 6 ans. Au total, 222 décès ont été observés, dont 96 chez des enfants. Notons aussi que les noyades lorsqu’elles concernent des adultes sont le plus souvent consécutives à des malaises.

Depuis le 1er janvier 2006, la loi oblige les propriétaires de piscines privées à faire installer un système de protection : volet roulant, abri, barrière et/ou alarme. Or, en 2009, sur les 137 piscines enterrées dans lesquelles un accident de noyade a eu lieu, seules 62% disposaient d’un dispositif de sécurité. Par définition, toute noyade d’enfant est due à un manque de surveillance.


Kanalreunion.com