Santé vie pratique

Pas de Botox® contre les rides

Témoignages.re / 3 juillet 2010

Le Conseil national de l’Ordre des Médecins rappelle les règles de prescription de la toxine botulique. Comme l’indique également l’Agence française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS), le Botox® ne peut être prescrit que pour traiter certaines affections neurologiques. Et il doit également être réservé à un usage hospitalier. Pour le traitement des rides auquel on associe souvent — par erreur — le Botox®, seuls deux produits injectables à base de toxine botulique se sont vu accorder une autorisation de mise sur le marché : le Vistabel® et l’Azzalure®.

Destinées à réduire les rides inter-sourcillières, ces substances ne peuvent être prescrites et utilisées que par des médecins. Mais pas par tous les médecins, sans distinction. Seuls les praticiens appartenant à des spécialités bien précises y sont autorisés. Ce sont ceux qui pratiquent la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, la dermatologie, la chirurgie de la face et du cou, la chirurgie maxillo-faciale et l’ophtalmologie. Pour s’assurer de la spécialité d’un médecin, vous pouvez consulter l’annuaire en ligne sur le site du Conseil national de l’Ordre des Médecins : http://www.conseil-national.medecin.fr/annuaire


Kanalreunion.com