Santé vie pratique

Pesticides et démence : le lien se précise

Témoignages.re / 17 décembre 2010

Une nouvelle étude confirme les effets délétères des produits phytosanitaires, au premier rang desquels les pesticides. Une exposition à long terme pourrait se trouver à l’origine d’affections neuro-dégénératives comme la maladie d’Alzheimer. L’Etude PHYTONER a été réalisée par les équipes de l’Institut de Santé publique, d’Epidémiologie et de Développement (ISPED), de Bordeaux. Pendant 6 ans, les auteurs ont suivi 614 viticulteurs du Sud-ouest de la France. Chacun s’est prêté à une série de tests évaluant ses performances intellectuelles. Au terme de ce travail, les auteurs ont noté l’existence d’une relation directe entre une exposition prolongée aux pesticides, et la survenue de troubles cognitifs. Une étude menée par l’INSERM, et dont les résultats avaient été rendus publics en juin 2009, avait abouti aux mêmes résultats. Elle montrait que l’exposition aux pesticides chez les agriculteurs doublait quasiment le risque de maladie de Parkinson.


Kanalreunion.com