Santé vie pratique

Plus de café, moins de diabète ?

Témoignages.re / 31 décembre 2009

D’après une méta-analyse produite par des chercheurs de l’université de Sydney en Australie, la consommation de café, de thé, voire de déca, diminuerait le risque de diabète de type 2. Les auteurs ont en fait, compilé 18 études menées entre 1966 et 2009, sur la relation entre consommation de café et probabilité de développer un diabète. Il en ressort que la consommation quotidienne d’un petit noir abaisserait le risque de diabète de 7%. Les gros buveurs de café — plus de 3 ou 4 tasses par jour — seraient pour leur part encore mieux protégés : leur risque de diabète serait en effet 25% moins élevé que celui des autres consommateurs — moins de 2 tasses par jour.

Les amateurs de déca pour leur part, peuvent espérer les mêmes bénéfices — 30% de risques en moins à partir de 3 ou 4 tasses quotidiennes. Le thé protège également ses amateurs, mais dans de moindres proportions : 15% de baisse seulement. La caféine n’explique donc pas à elle seule, ces effets protecteurs : le pouvoir anti-oxydant de ces boissons et leur richesse en magnésium joueraient aussi un rôle important.

Attention toutefois. Ces conclusions ne valent semble-t-il, que pour les consommateurs exempts de diabète avéré. D’après une autre étude en effet, le café augmenterait la glycémie des diabétiques de type 2.


Kanalreunion.com